mercredi 17 décembre 2014

Gâteau au fromage fraise et chocolat, et les tartinades La Fraisonnée



Noël arrive vite!!! Je me sens privilégiée de recevoir déjà plusieurs cadeaux, dont un bel assortiment de 3 tartinades La Fraisonnée que je n'ai pu m'empêcher de tester aussitôt reçu.

Voilà les petits pots en question, que vous avez peut-être déjà aperçu chez IGA, plusieurs marchands Métro et Provigo, et dans quelques épiceries indépendantes :





À croire que les saveurs ont été choisies juste pour moi, ou alors c'est le destin, parce que ces trois tartinades sont tombées exactement dans mes goûts!

1. Pêches et érable

Ce mélange exotique de pêche et de sirop d'érable sort définitivement de l'ordinaire. Hyper parfumée et veloutée, cette tartinade serait délicieuse sur un croissant, ou sur un brie chauffé quelques minutes au four avec des noix de grenoble... mioum... Je n'avais jamais goûté une telle saveur dans une confiture, c'est vraiment délectable!

2. Fraises et bleuets sucrée au jus de fruit

Alors là, celle-ci m'a carrément séduite! Je suis une fan finie de la confiture de bleuets, et celle-ci en combine le bon goût avec celui de la fraise, qui étrangement en décuple la saveur pour une expérience fruitée ultime! Et de savoir que cette tartinade est sans sucre ajoutée tout en étant tellement délicieuse, ça donne le goût de manger le pot à la cuillère. Avec du pain, comme coulis sur un gâteau blanc ou pour ajouter de la saveur dans un smoothie, c'est une essentiel à avoir.


 


3. Fraise et chocolat

Et la dernière, mais non la moindre, cette décadente tartinade chocolatée ne vous laissera pas indifférent. Mélange de fraises et de chocolat noir Blege, cette tartinade audacieuse, sans huile de palme, est trois frois moins caloriques que le nutella et, oserais-je le dire, encore meilleure! Le goût de fraise est bien plus présent que je ne l'aurais cru, l'harmonie avec le chocolat est parfaite! On peut l'utiliser dans plusieurs recettes (le site de La Fraisonnée vous inspirera...), dont celle que je vous présenterai dans quelques instants.


 

Les produits de La Fraisonnée sont fabriqués à partir de fruits frais, sans pectine ajoutée et à peu de cuisson. Ils sont maintenant offerts en grande quantité et disponibles à longueur d'année. Ils sont tous faibles en calories et sans gluten. On constate dès la première cuillère trempée dans le pot que ces confitures sont nettement supérieures à la moyenne. Le goût de fruit y est intense, c'est fou!

Il est rare que je tombe en amour avec de nouveaux produits (je me fais un devoir d'être une foodie informée qui connaît déjà bon nombre de choses...), mais ceux-ci sont incroyables! En plus, sachant que c'est une entreprise familiale québécoise (abitibienne, plus précisément), ça donne le goût de les encourager encore plus. Il me reste tant de saveurs à essayer que je n'ai pas fini d'en acheter!





Mais... je n'avais pas un gâteau au fromage à vous présenter moi? Ah oui...

Pour ce qui est de l'apparence du cheesecake, ne vous fiez pas à mes photos. Il aurait du être marbré avec de belles zones encore claires, et d'autres plus foncées, mais tout s'est mélangé à ma grande frustration. Ainsi, il n'est pas très beau, mais il est bon, ça oui!


Je me suis inspirée de cette recette, que j'ai un peu modifiée à mon goût, et j'ai même ajouté un coulis sur le gâteau avec mon reste de tartinade, question de vraiment rendre ça décadent. Je n'ai même pas besoin de vous dire que c'est un vrai délice, vous le savez déjà. Il ne vous reste plus qu'à l'essayer! : )

Source : Adaptation d'une recette du site de La Fraisonnée.

Ingrédients :
Croûte au chocolat

  • 1 tasse de miettes de biscuits au chocolat 
  • 1/4 de tasse de beurre, fondu


Garniture fraise et chocolat
  • 250 grammes de fromage à la crème 
  • 2 oeufs
  • 1/2 tasse de sucre
  • 1 pincée de sel
  • 2/3 de tasse de tartinade Fraise et Chocolat La Fraisonnée
  • 1/4 de tasse de lait
Coulis fraise et chocolat
  • 1/2 tasse de tartinade Fraise et Chocolat La Fraisonnée 
  • 1/4 de tasse de lait 



Préparation :

Préchauffer le four à 350 F. Recouvrir le fond et les côtés d'un moule à fond amovible de 6 ou 7 pouces de côté de papier parchemin. Réserver.

Croûte au chocolat

Dans un bol, mélanger les miettes de biscuits avec le beurre fondu à la fourchette jusqu'à obtention d'une texture de sable mouillé.

Presser ce mélange avec les doigts au fond du moule sur toute la surface. Réserver.





Garniture fraise et chocolat

Dans un bol, mélanger le fromage, les oeufs, le sucre et le sel au batteur électrique jusqu'à homogénéité.

Dans un autre bol, mélanger la tartinade avec le lait au fouet jusqu'à obtention d'un mélange lisse et homogène.

Déposer la moitié de la mixture au fromage dans la croûte.

Verser délicatement le mélange de tartinade et lait sur le dessus de cette première moitié. Déposer ensuite le restant du mélange au fromage.

Passer quelques traits de couteau dans le mélange pour créer un effet marbré.

Cuire 45 minutes au four, ou jusqu'à ce que la surface du gâteau soit à peine prise (il continuera de se raffermir au réfrigérateur).

Laisser ensuite refroidir complètement à température ambiante, puis réfrigérer 4 heures, ou toute une nuit.




Coulis fraise et chocolat

Dans un bol, mélanger la tartinade avec le lait au fouet jusqu'à obtention d'un mélange lisse et homogène. Verser une cuillère ou deux de ce coulis sur chaque portion de gâteau au fromage bien frais.

Déguster!





Temps de préparation : 10 minutes
Temps de cuisson : 45 minutes
Temps de pause : 4 heures
Quantité obtenue : 6 portions



jeudi 11 décembre 2014

Truffes Tsaverna et le nouveau thé de Kusmi



Aujourd'hui, je vous présente une recette de truffe toute simple, mais destinée à mettre en valeur un produit que j'ai eu la chance de tester ce mois-ci, le thé Kusmi Tsaverna.

Au cœur de la Russie impériale, les tsarevnas, filles des tsars, se rendaient au Palais d'Hiver de Saint-Pétersbourg, ville de naissance de Kusmi Tea, pour les fêtes de fin d'année où l'on décorait un immense sapin. Cette époque a été la source d'inspiration pour la nouvelle création Kusmi Tea : Tsarevna.





Mélange russe de thé noir, d'épices et d'orange, ce thé habillé de rouge et de paillettes d'or est disponible en édition limitée, alors courez vite vous le procurer!


 

Si vous ne connaissez pas encore Kusmi, sachez que son histoire est fascinante!

Le tout remonte à 1867 en Russie et à débuté par la passion d’un modeste paysan pour le thé. Fils aîné d’une famille paysanne, Pavel Michailovitch Kousmichoff quitte à l’âge de 14 ans son village natal et s’en va chercher du travail à St Petersbourg. Il y est engagé comme livreur dans un magasin de thé. Il y sera initié aux secrets des mélanges de thé et créera plus tard la recette de ce qui deviendra le thé du tsar, Bouquet de Fleurs.

Plusieurs mélanges seront créés par la suite : des thés numérotés, des thés historiques, des recettes perpétuées dans le temps et toujours secrètes aujourd’hui. Anastasia, un mélange de thés de Ceylan et de Chine parfumé au citron, à la fleur d’oranger et à la bergamote, est le thé le plus populaire de la maison Kusmi. Aujourd’hui Kusmi Tea est connu (et bu) mondialement.





Inspirée par ce thé à l'arôme définitivement festive, j'ai donc préparé une recette de truffe classique, à laquelle j'ai ajouté une bonne quantité de thé que j'ai réduit en poudre au moulin à café. La technique traditionnelle consiste à faire bouillir la crème et à y infuser le thé pour parfumer les truffes, mais je trouve toujours que ça ne goûte pas suffisamment de sa manière, alors j'y vais à fond en incluant la poudre de thé à ma préparation. J'ai également ajouté du zeste d'orange pour rehausser le goût de l'agrume dans la préparation, et j'ai roulé mes truffes dans le sucre en poudre, pour rappeler la neige en hiver : )

 



Résultat final : Une truffe aux saveurs complexes et raffinées de thé noir, orange, cannelle, vanille, amande et réglisse. Un must pour vos célébrations des fêtes, vous vous sentirez comme une princesse à Noël!

Pour en savoir plus sur les thés Kusmi, c'est ici.

Ingrédients :
  • 250 grammes de chocolat mi-amer, haché
  • 150 ml de crème 35%
  • 1 cuillère à table de thé Tsaverna de Kusmi, réduit en poudre
  • 2 cuillère à thé de zeste d'orange, râpé finement
  • 1/4 de tasse de sucre en poudre, pour l'enrobage



Préparation :

Placer le chocolat haché dans un bol.

Mettre la crème à chauffer dans un petit chaudron sur feu moyen-vif. Aux premiers bouillons, retirer du feu et verser sur le chocolat haché. Laisser reposer 30 secondes, puis ajouter le thé et le zeste d'orange, et remuer doucement, du centre vers l'extérieur, jusqu'à obtention d'une ganache lisse et brillante.
 

Recouvrir le bol de pellicule plastique et réfrigérer 2 heures, afin de faire prendre.

Après le temps de pause, sortir le bol et façonner des boules avec le mélange à la main ou à l’aide de deux cuillères. Placer les truffes sur une plaque recouverte de papier parchemin et remettre au froid pour 30 minutes. Rouler ensuite les truffes dans la paume de la main à nouveau pour en faire des boules plus régulières, puis rouler dans le sucre en poudre.

Conserver les truffes dans un contenant hermétique pour un maximum d'une semaine à température ambiante, ou de 3 semaines au réfrigérateur. 






Temps de préparation : 5 minutes
Temps de cuisson : Quelques minutes sur la cuisinière
Temps de pause : 2 heures
Quantité obtenue : 25 truffes


lundi 8 décembre 2014

Pain aux bananes ultra-moelleux



Le plus moelleux des pains aux bananes! Son nom dit vrai, croyez-moi. J'ai fais des tas de pains aux bananes dans ma vie, variant les quantités et les ingrédients à chaque fois dans le but de trouver LA recette magique qui demeurerait ma seule et unique ensuite. Je crois que j'ai trouvé cette fois, avec cette recette de Ricardo que j'ai adaptée selon mes goûts pour en faire un vrai chef-d'oeuvre!




Faut dire que la base était déjà parfaite : Très moelleuse, pas trop sucrée, hyper facile à préparer. Je n'ai fais qu'y ajouter ma touche personnelle avec une bonne dose de noix de grenoble et de la crème sure. Si vous ne le saviez pas déjà, le fait de remplacer le lait dans une recette de muffin ou de gâteau par du yogourt nature ou de la crème sure rendra votre pâte beaucoup plus moelleuse. On peut aussi utiliser du lait de coco, qui produit le même effet. Son goût se perd dans la pâte, si bien que vous ne goûterai rien, alors qu'il confèrera à votre gâteau une texture sans pareil.




Cette recette peut facile être décliner en gâteau, en muffin ou en petits pains individuels. Le temps de cuisson devra alors être adapté, au risque de se retrouver avec un gâteau "gras-cuit". Remarquez, moi ça ne me dérange pas du tout, comme vous pouvez le voir sur mes photos où la base du pain manque légèrement de cuisson. Je trouve que ça ajoute encore plus au moelleux naturel du pain, en plus d'être vraiment fondant.

Un pain à mettre dans vos favoris!




 
Source : Adaptation de cette recette de Ricardo.

Ingrédients :

  • 375 ml (1 ½ tasses) de farine tout usage non blanchie 
  • 5 ml (1 cuillère à thé) de poudre à pâte
  • 5 ml (1 cuillère à thé) de bicarbonate de soude
  • 310 ml (1 ¼ tasses) de bananes mûres écrasées à la fourchette (3 à 4 bananes)
  • 125 ml (½ tasse) de crème sure
  • 15 ml (1 cuillère à table) de jus de lime
  • 125 ml (½ tasse) de beurre non salé, à température ambiante
  • 250 ml (1 tasse) de sucre
  • 1 œuf 
  • 5 ml (1 cuillère à thé) d’extrait de vanille pure
  • 250 ml (1 tasse) de noix de grenoble, hachées grossièrement



Préparation :
 

Préchauffer le four à 180 °C (350 °F). Beurrer un moule à pain de 23 x 13 cm (9 x 5 po) d’une contenance de 1,5 litre (6 tasses) et le tapisser d’une bande de papier parchemin en le laissant dépasser sur deux côtés. Réserver.

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte et le bicarbonate. Réserver.

Dans un autre bol, mélanger les bananes, le lait de coco (ou la crème sure) et le jus de lime. Réserver.




Dans un troisième bol, battre le beurre en crème avec le sucre au batteur électrique. Ajouter l’œuf et la vanille et mélanger jusqu’à ce que la préparation soit homogène. À basse vitesse, incorporer les ingrédients secs en alternance avec le mélange de bananes. Incorporer les noix.

Répartir la préparation dans le moule à pain. Cuire au four environ 1 heure ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre de la pâte en ressorte propre.

Laisser tiédir sur une grille avant de démouler et de trancher.

Déguster!




Temps de préparation : 5 minutes
Temps de cuisson : 1 heure
Quantité obtenue : 8 à 10 portions



mercredi 3 décembre 2014

Le vrai dulce de leche argentin


Dans le cadre d'une collaboration avec l’agence franco-argentine Argentina Excepción, je vous présente aujourd'hui la recette du vrai dulce de leche argentin. Pas le truc qu'on achète tout fait, ni celui qu'on fait en immergeant la boite de lait condensé sucré dans l'eau bouillante (et dont je suis coupable, à de nombreuses reprises...), mais bien le dulce de leche fait maison à partir de lait et de sucre.

Pour l'avoir essayée, je peux vous confirmer que cette version est beaucoup plus raffinée. Ça prend de la patience, mais le résultat en vaut la peine et ça peut faire un très beau cadeau de Noël.






Le dulce de leche est une douceur à mettre dans la même catégorie que le beurre de cacahuète ou le Nutella, il se laisse manger à la petite cuillère. Gourmandise nationale en Argentine, on le retrouve dans tous les desserts : alfajor, chocotorta, flan, glace… Qu’attendez-vous pour succomber à cet incontournable de la gastronomie argentine?


Ingrédients :

  • 3 litres de lait entier  
  • 1 kg de sucre 
  • 1 cuillère à thé de bicarbonate de soude
  • 1 cuillère à thé d'extrait de vanille pure

 


Préparation :



Mettre le lait et le sucre dans une casserole et chauffer sur feu moyen. Remuer jusqu'à ce que le sucre soit dissous.

Ajouter l’extrait de vanille et le bicarbonate de soude lorsque le mélange est sur le point de bouillir. Ajouter une cuillère à table de lait froid et remuer.

Baisser le feu et laisser cuire lentement en remuant souvent jusqu’à le mélange épaississe. Le temps de cuisson varie, mais il faut compter au moins 1 heure. À partir de là, on remue presque constamment pour ne pas que ça brûle, jusqu'à obtention d'une belle couleur caramel foncé et d'une consistance épaisse.

Le dulce de leche est prêt lorsque le mélange est consistant. Il doit à peine couler.

Une fois la cuisson terminée, mettre la casserole dans un récipient d’eau froide (comme pour un bain-marie) et continuer à remuer jusqu’à ce que le dulce de leche refroidisse.

Mettre ensuite le dulce en pot et conserver au frigo.




Pour en savoir plus, le guide cuisine de l’agence franco-argentine Argentina Excepción.


jeudi 27 novembre 2014

Cupcakes choco-menthe



Voilà LA recette de cupcakes que vous voudrez faire pour les fêtes. C'est sans hésitation un des meilleurs cupcakes que j'aie mangé, alors que je me serais attendu à tout sauf ça quand je les ai préparé...

Je n'ai jamais été fan de l'association choco-menthe. Les "After-Eight" en sachet sur la table de cuisine à chaque réveillon de Noël ne m'ont jamais conquise, même si tout le monde autour de moi en mangeait à la pelletée.
Je trouvais ça... ordinaire. Artificiel. Trop fort en goût de menthe. Bref, pas mes préférés. Mais c'était AVANT de préparer ces cupcakes pour l'anniversaire de la mère de mon homme.




Déjà que je ne suis pas fan de tout ce qui est "extrait artificiel", j'avais peur que l'essence de menthe donne à ces gâteaux un goût de pâte à dent. J'ai attendu jusqu'à la toute fin, que le glaçage et la déco soient terminés, avant de prendre une bouchée de ce chef-d'oeuvre, composé d'un cupcake au chocolat classique, d'une riche ganache choco-menthe et d'un glaçage au beurre et au fromage à la crème à saveur de menthe.

Et là... GROS coup de coeur! Ça goûte tellement bon! Enfin, je comprends l'engouement pour l'association choco-menthe. C'est rafraichissant en même temps que c'est riche, et le sucré du cupcake est bien balancé par la menthe et sa fraicheur qui rend le tout si facile à gober qu'on a envie d'en manger 2, 3... C'est carrément magique!

Si vous les préparez pour Noël, je suggère de colorer la moitié du glaçage en rouge et de conserver l'autre en blanc afin de pouvoir faire un tourbillon de glaçage bicolore qui rappellera la fameuse canne de bonbon à la menthe. Saupoudrez un peu de canne de bonbon concassée sur le dessus, et voilà un délicieux dessert de Noël!





Ingrédients : 

Cupcakes au chocolat
  • 90 grammes de chocolat mi-amer, haché
  • 1/3 de tasse de cacao en poudre non sucré
  • 3/4 de tasse de café chaud
  • 3/4 de tasse de farine tout usage
  • 3/4 de tasse de sucre 
  • 1/2 cuillère à thé de sel
  • 1/2 cuillère à thé de bicarbonate de soude
  • 6 cuillères à table d'huile végétale
  • 2 oeufs
  • 2 cuillères à théde vinaigre blanc
  • 1 cuillère à thé d'extrait de vanille pure


Ganache choco-menthe
  • 1/2 tasse de chocolat mi-amer, haché
  • 3 cuillères à table de crème 35%
  • 1 cuillère à thé d'essence de menthe poivrée
  • 1/3 tasse de sucre en poudre
Glaçage à la menthe
  • 1/2 tasse de beurre non salé, à température ambiante
  • 120 grammes de fromage à la crème, à température ambiante
  • 3 1/2 tasses de sucre en poudre (sucre à glacer)
  • 1/4 tasse de crème 35%
  • 1/2 cuillère à thé d'extrait de vanille pure
  • 1 cuillère à  thé d'essence de menthe poivrée
  • Colorant alimentaire vert (quelques gouttes)



Préparation :

Cupcakes au chocolat
Préchauffer le four à 180 °C (350 °F). Chemiser 12 empreintes de moules à muffins de coupes de papier. Réserver.
 
Placez le chocolat et le cacao en poudre dans un bol moyen. Verser le café chaud par-dessus et mélanger doucement jusqu'à consistance lisse. Réfrigérer pendant 20 minutes.

Pendant ce temps, mélanger ensemble la farine, le sucre, le sel et le bicarbonate de soude dans un bol moyen. Réserver.

À l'aide d'un batteur électrique, fouetter ensemble le mélange choco-café, l'huile, les oeufs, le vinaigre et l'extrait de vanille à vitesse moyenne jusqu'à consistance lisse. Incorporer les ingrédients secs et battre à basse vitesse jusqu'à ce que le mélange soit homogène et crémeux.

Verser la pâte dans chaque empreinte de moule à muffins, jusqu'au 3/4 de leur capacité.

Cuire au four pendant 17 à 19 minutes, jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre des cupcakes en ressorte propre.
Laisser refroidir les petits gâteaux dans le moule pendant 10 minutes, puis transférer sur une grille et laisser refroidir complètement (environ 1 heure).


Remplir ensuite les cupcakes.




Ganache choco-menthe
Chauffer un peu d'eau et préparer un bain-marie. Déposer le chocolat dans un bol sur le bain-marie et ajouter la crème. Chauffer en remuant souvent jusqu'à ce que le chocolat soit fondu et la ganache, homogène. Retirer du feu, ajouter l'essence de menthe poivrée et le sucre en poudre et mélanger jusqu'à consistance lisse. Laisser refroidir légèrement.Une fois que les cupcakes sont complètement refroidis, utiliser un petit couteau pour découper un cercle au centre de chaque petit gâteau refroidi en prenant soin de ne pas entrer le couteau trop loin dans le gâteau pour ne pas couper le fond (il faut couper en orientant le couteau vers le milieu).

Retirer le "cône" de gâteau ainsi obtenu, et en couper la pointe pour ne conserver qu'un petit capuchon (pour refermer la cavité une fois qu'elle sera remplie). Remplir chaque cavité jusqu'au bord de crème de ganache choco-menthe et replacer le "capuchon" pour refermer le cupcake.

Glacer ensuite les cupcakes.





Glaçage à la menthe 

Aide d'un batteur électrique, battre le fromage à la crème et le beurre à vitesse moyenne jusqu'à consistance légère et crémeuse. Ajouter le sucre en poudre et mélanger jusqu'à consistance homogène. Ajouter dans la crème, l'essence de menthe poivrée et la vanille et battre encore jusqu'à consistance homogène. Ajouter quelques gouttes de colorant alimentaire vert et mélanger encore un peu.

Remplir une poche à douille avec le glaçage et décorer chaque cupcake d'une bonne dose de glaçage. Saupoudrer de petits sprinkles au chocolat, si désiré...

Conserver au réfrigérateur, mais pour une expérience optimale, sortir les cupcakes 1 heure avant de les déguster...





Temps de préparation : 15 minutes
Temps de cuisson : 17 à 19 minutes au four
Temps de pause : 2 heures
Quantité obtenue : 12 cupcakes